rss twitter facebook linkedin
arrow

The JUMP Blog

is a multilingual web portal for advancing women in the workplace with tips and best practices to increase your career prospects and invest in yourself


SIGN UP FOR FREE TO OUR FORTNIGHTLY NEWSLETTER!

arrow Agenda

Du 24/09 au 15/10, Amazone: Exposition de photos « RESPECT ! »

September 28, 2009

L’asbl Amazone et la Communauté française vous invitent à visiter l’exposition de photos intitulée « Respect !». Il s’agit de photos prises par Pierre-Yves Ginet pendant la ‘marche des femmes contre les ghettos et pour l’égalité’, en 2003, accompagnées de témoignages recueillis par l’association « Ni putes Ni Soumises » et de réponses extraites du guide du respect, réalisé par le mouvement. Les panneaux traitent des principales thématiques abordées avec le public pendant la marche et notamment de la condition des filles dans les quartiers. La mise en scène a été réalisée par l’asbl Femmes ici et ailleurs.

L’exposition peut être visitée dans les locaux d’Amazone, rue du Méridien 10, 1210 Bruxelles, pendant les jours ouvrables de 9 à 17 h du 24 septembre au 15 octobre 2009. Infos auprès de Anita Vanhoutvinck, asbl Amazone vzw, tél. 02 229 38 23, a.vanhoutvinck@amazone.be

Du 1er février au 8 mars 2003, cinq jeunes femmes accompagnées de deux garçons, tous et toutes issu-e-s des banlieues, ont parcouru la France pour faire entendre leur slogan-choc : « Ni Putes, Ni Soumises ! ». Parties de Vitry-sur-Seine, ville ou Sohane, 17 ans, fut brûlée vive, les « marcheuses » ont porté le cri de douleur et de colère de toutes les femmes des banlieues dans 23 villes-étapes. Elles ont également constaté à quel point, partout en France, ces femmes sont les principales victimes de la ghettoïsation, obligées de vivre dans un climat de violence permanente, morale, verbale, souvent physique et sexuelle.

Rompant le silence, les militantes de « Ni Putes Ni soumises » ont dénoncé la situation aux élu-e-s, aux jeunes des quartiers et au grand public, qu’il était temps d’en finir, mettant publiquement tous les acteurs et actrices devant leurs responsabilités. Lors de chaque étape, la population a massivement répondu à leur appel et, le 8 mars 2003, journée internationale des Femmes, leur manifestation a réuni 30 000 personnes. Parmi la foule, de nombreuses adolescentes et femmes des banlieues, de toutes origines, étaient dans la rue pour la première fois.

 

 

Related Posts

You might also like...

 

Join the discussion

Your email is never shared. Required fields are marked *